AEMV: Accompagnement Educatif en Milieu de Vie

De nombreuses résidentes demandent d’elles-mêmes à pouvoir continuer à voir l’équipe éducative à leur sortie du foyer Arabelle. En effet, se retrouver à nouveau seule et autonome après avoir vécu en communauté, entourée et soutenue, est souvent déstabilisant pour les mères qui quittent Arabelle.

L’expérience a montré que cette période de transition est à risque pour les personnes les plus fragiles. Il arrive que certaines situations évoluent négativement ; dans les pires des cas, la mère a été séparée de son enfant.

Solution : poursuivre le suivi hors-murs, avec des visites à domicile d’un-e éducateur-trice référent-e.

Objectifs de la prise en charge :

  • Favoriser une meilleure réadaptation à la vie à l’extérieur du foyer

  • Aider et soutenir dans des tâches diverses telles que l’organisation du quotidien, la gestion du déménagement, de la nouvelle crèche ou école des enfants, des démarches administratives, professionnelles, etc.

  • Soutien à la parentalité et à la bonne adaptation de la famille et de l’enfant à son nouveau cadre de vie.

  • A long terme : le but est l’autonomie complète de la mère et de son enfant

L’équipe éducative connaît déjà bien l’enfant et peut donc facilement entrer en interaction avec lui et noter les éventuels signes de mal-être ou de perturbation. Il s’agit aussi de pouvoir en discuter avec la mère et d’ajuster au mieux les pratiques éducatives.

Le suivi concerne tout autant les femmes, pour qui il est souvent difficile de se retrouver seule avec la responsabilité d’un enfant et des lourds problèmes d’ordre financiers, professionnels, sociaux, qui bien souvent ne sont pas totalement réglés au moment de la sortie du foyer.

Garder un lien avec un réseau connu et préparer le chemin vers l’autonomie de manière pérenne.

Le projet est unique puisque les structures d’accueil sont généralement limitées à la prise en charge à l’intérieur des murs, dans un temps d’intervention qui relève plutôt de la crise que de la prévention.

Le programme est actuellement en phase pilote sur 2 ans, il a pu être lancé grâce à un important financement de la Chaîne du Bonheur, dans le cadre de sa collecte 2019 sur le droit à l’enfance.

NOUS SOUTENIR

Aidez-nous à poursuivre notre mission